Avis aux apprentis astronautes : l’ESA cherche ses nouveaux Thomas Pesquet !

L’agence spatiale européenne lance une grande campagne de recrutement entre mars et mai afin de recruter une dizaine d’astronautes.


0
L'ESA lance sa campagne de recrutement.
Thomas Pesquet

C’est une première en onze ans : l’Agence spatiale européenne (ESA) vient de lancer une grande campagne de recrutement afin de sélectionner une petite dizaine d’astronautes. Les apprentis astronautes sont donc invités à postuler à partir du 31 mars. Nul doute que les postulants seront nombreux. La précédente campagne, qui avait permis le recrutement de Thomas Pesquet, le dixième Français à s’être envolé dans l’espace, avait en effet déjà généré plus de 8000 candidatures !

L’ESA en quête de diversité !

A l’occasion de cette campagne, l’ESA entend mettre la diversité à l’honneur. Las candidates féminines sont ainsi vivement invitées à postuler et pour cause… En 2008, lors de la précédente campagne de recrutement, elles étaient seulement 16% à s’être portées candidates. Ainsi, l’agence spatiale européenne « encourage vivement les femmes à postuler car l’agence cherche à renforcer la diversité des genres dans ses rangs ».

Par ailleurs, l’agence spatiale souhaite aller encore plus loin dans sa quête de diversité ! David Parker, directeur de l’Exploration humaine et robotique a ainsi déclaré : « La diversité au sein de l’Esa ne doit pas seulement tenir compte de l’origine, de l’âge, des antécédents ou du sexe de nos astronautes, mais peut-être aussi des handicaps physiques. Pour faire de ce rêve une réalité, parallèlement au recrutement des astronautes, je lance le projet de faisabilité des parastronautes -une innovation dont l’heure est venue« .

Des postulants venus de toute l’Europe

Pour faire de leur rêve une réalité, les apprentis astronautes sont donc invités à postuler jusqu’au 28 mai via la page Careers at ESA. Une fois cette étape franchie, ils devront se soumettre à six épreuves de sélection qui se termineront en octobre 2022. A la fin de ce long parcours vers les étoiles, six à quatre astronautes seront retenus. Ces derniers bénéficieront d’ailleurs d’un programme de choix avec un voyage sur la station spatiale internationale pour y mener des expériences, la participation à la future station orbitale Gateway ainsi que l’installation d’une base sur la lune.

Un corps de réserve sera également recruté

Enfin, l’ESA annonce un nouveau changement majeur avec la constitution d’ »un corps de réserve ». Ce dernier sera ainsi constitué d’astronautes de « petits » États membres de l’Agence spatiale européenne qui n’auraient pas été choisis pour intégrer le corps principal ou qui en désireraient un deuxième explique Futura Science. En effet, cette campagne devrait susciter un engouement encore supérieur à la précédente et donc l’agence s’attend à recevoir des milliers de candidatures venues des 22 pays membres de l’Europe.


J'aime ça? Partage avec tes amis!

0

Quelle est votre réaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win
WeekySophie

Anne Sophie. Consultez l’ensemble des contributions par Anne Sophie publiées dans le journal Weeky, le 1er site d'information.

titre des commentaires Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *